Assemblée générale de 2019

Le Réseau francophone des femmes responsables dans l’enseignement supérieur et la recherche (RESUFF) a tenu son Assemblée générale à la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) les 16 et 17 octobre 2019.

Depuis 2013, à la suite de son Assemblée générale de Sao Paulo (Brésil) , l’Agence universitaire de la Francophonie s’est attachée à la promotion des femmes à des postes de responsabilité au sein des universités francophones. C’est dans cette optique qu’en 2015 a été créé le RESUFF, dont le premier exécutif est arrivé, en 2019, à la fin de son mandat.

Le RESUFF réunit les femmes occupant une fonction à haute responsabilité au sein de leur établissement universitaire ou de recherche : rectrices, présidentes, vice-rectrices et vice-présidentes, doyennes, secrétaires générales, directrices d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

L’Assemblée générale extraordinaire a réuni 90 participantes et participants de 10 régions du monde.

Au programme :

  • Une table ronde sur la place des femmes dans l’enseignement supérieur et la recherche dans le contexte francophone, animée par Nathalie Bernardie-Tahir, présidente de l’Université des Mascareignes, Maurice
  • La présentation du projet « Observatoire francophone du Genre à l’Université » (OFGU) par Caroline de Haas, Directrice du groupe Egaé
  • L’élection du nouveau Bureau et le renouvellement des adhésions institutionnelles et individuelles

Le nouveau bureau du RESUFF est composé des personnalités suivantes :

Membres institutionnels :

  • Présidente : Leila Saadé, Professeure à l’Université Libanaise, ancienne doyenne de l’Ecole doctorale de droit et des sciences politiques, administratives et économiques 2007-2014 – Liban
  • Vice-présidente : Mahadié Outhman Issa , directrice générale de l’Institut sous-régional multisectoriel de technologie appliquée, de planification et d’évaluation de projets (ISTA) – Gabon
  • Trésorière : Christine Rivalan-Guego,  vice-présidente du conseil d’administration, chargée des moyens, des finances et de l’égalité de l’Université Rennes 2 – France
  • Secrétaire : Cristina Robalo-Cordeiro, professeure à l’Université de Coimbra – Portugal

Membres individuels :

  • Vice-présidente : Marie-Linda Lord, professeure titulaire et ancienne vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales de l’Université de Moncton – Canada
  • Secrétaire générale adjointe :  Marie-Monique Rasoazanenera, professeure et ancienne présidente de l’Université de Fianarantsoa – Madagascar
De gauche à droite : Leila Saadé (Présidente), Marie-Monique Rasoazanenera (Secrétaire générale adjointe), Christine Rivalan-Guego (Trésorière), Mahadié Outhman Issa (Vice-présidente), Cristina Robalo-Cordeiro (Secrétaire). Absente: Marie-Linda Lord (Vice-présidente)

A l’issue du scrutin, interrogée sur les actions prioritaires que le bureau souhaitait mettre en œuvre, la présidente Leila Saadé  a réaffirmé « le soutien inconditionnel du RESUFF à la création d’un Observatoire francophone du Genre » et souligné l’importance de proposer aux étudiantes et étudiants ainsi qu’aux enseignantes et enseignants des formations sur le Genre à l’université et ce dès la première année de licence pour les étudiantes. Ce point a également été souligné par la trésorière Christine Rivalan-Guego qui a rappelé que « la prévention des violences sexuelles et sexistes demeure un préalable nécessaire à l’implémentation de toute politique Égalité Femmes Hommes au sein des établissements d’enseignement supérieur. »

Cristina Robalo-Cordeiro a également mis l’accent sur « la nécessité du renforcer le réseau auprès des membres de l’AUF mais aussi auprès de partenaires institutionnels et d’opérer ainsi un changement d’échelle au plan international du rayonnement du RESUFF ». La vice-présidente Mahadié Outhman Issa s’est réjouie de la création d’un futur « Observatoire francophone du Genre au service des universités et de leur politique d’Égalité Femmes Hommes ».

Toutes se sont accordées sur la nécessité de doter le RESUFF d’outils de communication efficaces permettant à toutes et tous d’être informés des initiatives déployées dans les établissements en faveur de l’Égalité Femmes Hommes.

Le programme de l’évènement est disponible à l’adresse ici.